La Voie du Coeur

Il n’y a aucun ennemi à abattre. Il n’y a qu’un état en survivance à transcender avec et en Amour. 

Le fonctionnement qui lutte en vous n’est que cet état en survivance qui a pris place en l’absence de Conscience. C’est le processus de la vie.

coeur - copieC’est la transformation profonde de l’Être qui permet à la Conscience de se Révéler. Alors l’état en survivance fond de lui-même, il n’a plus lieu d’être.

Il est cependant très clair que cette transformation nécessite un cheminement qui prends forme sous différentes voies. Les religions en sont initialement des exemples, comme différentes voies spirituelles reconnues. Ce cheminement est un véritable engagement envers la vie. C’est le chemin de la Réalisation Ultime de l’Être.

C’est la Présence à Soi, en se densifiant, qui permet d’identifier les parts de soi non conscientes à travers les vicissitudes de la vie. Cette densification permet une bascule des jeux de forces induits par l’état en survivance vers un état de Présence qui prends place.

 

En se ré-appropriant ce qui a toujours tenté de trouver une réponse au fait d’exister à travers cette survivance, ainsi qu’en pratiquant une vigilance et une attention quotidienne, la Présence à Soi se densifie en Conscience.

La sensation de séparation douloureuse laisse place à un état de Paix profondément incarné, libre et heureux. 

Regardez en vous comme le fil conducteur portant l’aspiration à exister a toujours été présent dans votre vie. C’est l’appel à Être.

Le paradoxe est que ce n’est pas par le biais de ce qui a toujours tenté que la Réponse va émerger. Et en même temps, ce qui a toujours tenté n’a jamais lâché cette demande de reconnaissance existentielle. Vous pouvez sentir comme c’est quelque chose de primordial.

Mais je le reformule : ce n’est pas vous à travers votre identité qui trouverez la réponse, c’est la Réponse qui va se révéler en vous. 

La pratique que je propose permet notamment de pleinement considérer ce qui a toujours tenté, dans un plein accueil, permettant de s’appuyer et de se réapproprier du point de vue de la Présence ce qui a tenté de se vivre inconsciemment.

C’est la transcendance de l’inconscient en Conscience.

Voilà une partie de la raison de note venue ici-bas : par le biais de la vie manifestée — de la matière, de cette corporalité qui permet de ressentir — nous venons faire l’Expérience de la Conscience de Soi. Autrement dit, nous venons apprendre à Être Conscience, à Être la Vie, à Être Vie.